Exposition De pierre et d'os

 > 5 juillet 2021

Ne manquez pas l'exposition "De pierre et d'os" du 1er avril au 5 juillet 2021, à l'abbaye de Charroux

Allier l’art contemporain aux lignes et perspectives architecturales des abbayes est un challenge qui défie le temps !

De pierre et d'os

Du 1er avril au 5 juillet 2021, l'abbaye de Charroux s'associe au réseau Abbatia, au FRAC Poitou-Charentes, et à la Communauté de Communes du Pays Civraisien, en s'inscrivant à un parcours d'art contemporain GR2021 : un espace de découverte inédit à travers la Nouvelle-Aquitaine. 7 abbayes accueillent des oeuvres de cinquante-huit artistes contemporains pour créer une invitation au dialogue et au voyage intérieur.

Chaque exposition est un événement en soi, inspirée différemment selon l’architecture, l’environnement, ou l’activité propre à chaque abbaye. Des thématiques qui (r)éveillent notre besoin de vibrer, de questionner, de s’émerveiller.

Ainsi, ce n’est pas un parcours linéaire, mais sept sentiers artistiques que GR2021 nous invite à suivre, comme autant de petits cailloux blancs sur les chemins de l’émotion. Que l’on soit néophyte, amateur confirmé, ou jeune public, tout le monde peut y trouver son compte.

Au sein de l'abbaye de Charroux, les oeuvres exposées (issues de la collection du FRAC Poitou-Charente) de Michel Blazy, Delphine Coindet, Vincent Ganivet, Raymond Hains, et Jane Harris, ont pour fil conducteur la construction et ses matériaux. Ils se déclinent ici en matières humbles qui n’ont rien à envier à la virtuosité de l’architecture du lieu ni à la délicatesse de son trésor.

À l’époque de la fondation de l’abbaye, la richesse et la réputation d’un site de pèlerinage tenaient à la simple possession d’un fragment d’os, ou d’un bout de bois. Ces quelques atomes de matière incarnaient le plus sacré et justifiaient d’élever les constructions des plus monumentales. Ainsi, la préciosité et la majestuosité pouvaient s’exprimer à partir des éléments les plus frustes. Simplicité, ingéniosité et délicatesse, tels sont les maîtres mots qui ont donc guidé la sélection d’oeuvres pour cette exposition.

Des caractéristiques qui se déclinent en la virtuosité d’un arc en plein cintre formé de parpaings, la fragilité d’une architecture de colle pour former une toile d’araignée, la légèreté de figures en transe conçues à partir de sacs plastiques, la simplicité de bannières et d’un drapeau élevant les éléments naturels au rang de blasons ou, encore, la rusticité d’une palissade de chantier qui rend tangible la présence d’une célèbre Sainte.

Informations pratiques :

Exposition à découvrir dès la réouverture du monument et jusqu'au 5 juillet 2021

Ouvert le mardi, mercredi, vendredi, samedi et un dimanche sur deux

De 10h à 11h30 et de 14h à 17h

Le parcours GR 2021

C’est une première collaboration entre Abbatia et le FRAC Poitou-Charentes et elle est d’ampleur. En effet, sept abbayes, soit la moitié des sites que compte ce réseau, ont souhaité accueillir des oeuvres d’art contemporain en leurs murs et ainsi, créer un parcours aussi exigeant que réjouissant. Coutumier des lieux non dédiés à l’accueil d’oeuvres d’art, le FRAC Poitou-Charentes trouve là des sites qui ont inspiré de larges sélections au sein de sa collection.

Peintures, photographies, installations, vidéos, sculptures, les 90 oeuvres exposées sont toutes issues de la collection du FRAC Poitou-Charentes. Elles ont été choisies pour se faire écho, fairevaloir, ou explorer le thème majeur de chaque abbaye. Les expositions, par le biais des oeuvres d’art contemporain, parlent de nos états d’âmes et de l’état du monde, de nos natures humaines et de l’humanité face à la nature, du fantasme des
grands larges et de représentations imaginaires… On y parle de nous tous et de nous toutes dans un monde qui, irréductible à une seule définition et offrant parfois des chemins escarpés, se caractérise par nos multiples visages, parcours et contradictions.

• Abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe : Penser un monde nouveau ?
• Abbaye de Trizay : Être(s) sensible(s)
• Abbaye de Saint-Amant-de-Boixe : Des natures dénaturées
• Abbaye aux Dames, la Cité musicale de Saintes : Éclat du son
• Abbaye de Charroux : De pierre et d’os
• Abbaye royale de Celles-sur-Belle : Figures de style
• Abbaye de Fontdouce : Eaux vives

58 artistes exposés dans les 7 abbayes :

Soufiane Ababri, Claire Aumaître, Fayçal Baghriche, Davide Balula, Martin Barré, Emily Bates, Anna Baumgart, Michel Blazy, Katinka Bock, Harry Callahan, Paolo Codeluppi, Steven Cohen, Delphine Coindet, Serge Comte, Jean Degottex, Marc Deneyer, Trisha Donnelly, Patrick Faigenbaum, Régis Feugère, Vincent Ganivet, Gérard Gasiorowski, Agnès Geoffray, Piero Gilardi, Raymond Hains, Simon Hantaï, Jane Harris, Florence Henri, Mariusz Hermanowicz, Carsten Höller, Sara Holt, Craigie Horsfield, Fabrice Hybert, Georges Jeanclos, William Klein, Chrystèle Lerisse, Natacha Lesueur, Pascal Lièvre, Ingrid Luche, Thierry Mouillé, Jean-Luc Moulène, Tania Mouraud, Bernard Pagès, Bruno Peinado, Émilie Perotto, Bernard Piffaretti, Hermann Pitz, Éric Poitevin, Elisa Pône, Sarkis, Bruno Serralongue, Vincent Shine, Éric Tabuchi, Abel Techer, The Plug (David Brognon), Patrick Tosani, Erwan Venn, Emmanuelle Villard, Jean-Luc Vilmouth.

MenuFermer le menu